Définition d’un corps flottant ?


L’étude au microscope électronique montre que les corps flottants (floaters) sont des débris cellulaires et des fibrilles de collagène qui s’agglomèrent dans le vitré. La vision de corps flottants ne peut se comprendre sans un minimum de connaissances anatomiques sur le vitré.

L'œil est rempli d'un gel, le vitré, qui permet le maintien de sa forme. Le vitré est transparent. Il a une structure fibrillaire qui, avec le temps, se condense soit spontanément soit en raison de sa liquéfaction. L’agglomération de ces protéines fibrillaires est moins transparente que le vitré. L’ombre de ces protéines est perçue lorsque l'œil regarde une source de lumière homogène, comme une feuille de papier éclairée, un mur blanc, un plafond ou toute autre surface lumineuse :

C’est donc l’ombre de ces protéines projetée sur la rétine qui est responsable du phénomène de corps flottants ou mouches volantes.

Comme ces protéines sont situées dans un gel, les mouvements de l'œil font bouger les corps flottants qui peuvent à leur tour être suivis par le regard.


Les corps flottants peuvent être uniques ou multiples. Ils peuvent être bilatéraux ou unilatéraux. Ils touchent le plus souvent les patients de plus de 55 ans. Après 55 ans, les corps flottants sont fréquemment associés à un décollement postérieur du vitré. En dessous de 55 ans, ils peuvent apparaître spontanément sans décollement postérieur du vitré. Ils affectent le plus souvent les femmes.

Les corps flottants sont associés au décollement postérieur du vitré dans 85 % des cas. Ils touchent le plus souvent les myopes. Ils peuvent être situés dans l'axe de la vision ou en périphérie. Dans ce cas, ils ne sont vus que furtivement et dans certaines positions du regard.

Vous cherchez des informations sur d'autres problèmes oculaires ?

Opération de la myopie

Forum sur la correction de la myopie

Opération de la cataracte

Traitement du glaucome
Opération laser - corps flottants - Nantes