Quel est le danger d’utilisation du Laser Yag ?


Est ce que le traitement des corps flottants par Laser Yag est sans danger ?

L'étude de la littérature montre, sur plusieurs milliers de cas traités par des ophtalmologistes aguerris dans l’utilisation du Laser Yag pulsé pour le traitement des corps flottants, l'absence d'effet délétère et notamment l'absence de décollement de la rétine lorsque le bon laser yag est utilisé et lorsque certaines règles de procédure sont respectées.

On sait aujourd’hui que le laser peut endommager les structures cristalliniennes (cataracte) lorsqu'il est utilisé trop près du cristallin. Il peut entraîner des lésions choriorétiniennes (hémorragie de la rétine ou décollement de la rétine) lorsqu'il est utilisé trop près de la rétine ou avec des énergies trop fortes.

L'énergie lumineuse du laser est transformée en énergie thermique et en énergie mécanique. L'énergie thermique est très faible compte tenu du volume de l'œil et ne peut pas entraîner de dommage sur les structures avoisinantes. L'énergie mécanique est susceptible d'entraîner un phénomène de cavitation et de créer des petites bulles qui s’échappent à grande vitesse, lesquelles peuvent léser les structures avoisinantes. Mais la distance de parcours de ces bulles pour une énergie de 10 mj n’excède pas 5 mm car celles-ci sont rapidement arrêtées par le vitré.

Pour une énergie comprise entre 4 et 6 mj, la distance qui doit être respectée est située entre 2 mm et 5 mm.

L'énergie employée doit être supérieure à 2 mj environ pour entraîner la destruction du corps flottant mais doit rester inférieure à 8 mj, même pour les corps flottants situés loin des structures.

Dans ces conditions, les accidents cristalliniens et rétiniens sont exceptionnels.


Le traitement par laser yag peut entraîner une augmentation transitoire de la tension de l'œil lorsque le nombre d'impacts est trop important. C’est la raison pour laquelle le nombre d'impacts par séance doit être limité. Par ailleurs, un traitement anti inflammatoire et un hypotonisant est prescrit systématiquement de principe après chaque séance de laser et ce pendant quelques jours. Comme le globe oculaire n’est pas ouvert comme il l’est lors d’une chirurgie, le traitement par laser yag des corps flottants n’entraîne pas de risque infectieux ou de cicatrice.

Vous cherchez des informations sur d'autres problèmes oculaires ?

Opération de la myopie

Forum sur la correction de la myopie

Opération de la cataracte

Traitement du glaucome
Opération laser - corps flottants - Nantes